Le Wiki du Village

Documents, textes, photos sur la lutte contre la déviation de Jargeau, son pont et son monde

Outils pour utilisateurs

Outils du site


argumentaire:couts

Finances publiques : utilité sociale non démontrée, coût disproportionné.

Nous estimons que tous les Loirétains sont légitimes à se prononcer sur l’utilité et l’opportunité d’un projet de cette ampleur. Comprenez bien, que lorsque le département fixe son budget, il est évident que les 94 millions d'euros captés par ce projet routier contraignent l'investissement dans d'autres projets éventuellement plus utiles, plus écologiques, plus importants…

Notre président avait rappelé ce principe simple le 5 avril 2018 au CHU de Rouen :

Le conseil départemental a instauré une participation des communes concernées de 20% du coût de chaque déviation de route départementale… sauf pour la RD921 à Jargeau qui serait un projet bien plus que local. A titre d'exemple : Bien que seul un tronçon de 500m de la RD921 connaisse un trafic supérieur à celui de la RD2020 à Cercottes, la déviation de la RD921 est présentée comme structurante alors que, dans une délibération du 20 mai 2011, le conseil général estime que « le projet de déviation de la RD 2020 sur Cercottes n’apparaît pas indispensable » Cela accrédite l’idée que les motivations véritables de ce projet dépassent de loin l’affichage de sécurité et/ou de confort des riverains et des automobilistes et cyclistes.

C'est même une question de démocratie : 94 Millions, c'est l'équivalent d'environ une année entière d'investissement du conseil départemental, ou 1/6ème du budget annuel du département, ou encore une année de budget infrastructures/aménagements, et ce pour seulement un pont et 15 km de route.

Budgets aménagements :

C'est donc un projet ruineux, qui attire encore une fois les investissements au profit de la métropole grandissante, au détriment des communes rurales du département. A titre de comparaison, le plan EHPAD, qui consiste à remettre à niveau (parfois à neuf) l'ensemble du parc d'établissements pour personnes âgées dépendantes sur deux mandats environs, cela représente 130 millions d'investissements dont seulement 30 millions venant du budget départemental. 3 fois moins pour héberger les personnes âgées en 2 fois plus de temps.

Nous doutons que le budget de la déviation se stoppe aux 94 Millions des récentes estimations. Compte tenu de la géologie karstique du sous-sol, le département devrait débourser plusieurs millions supplémentaires, comme le rappelle le BRGM : “ces situations, mal prévues, voire non prévues par les études, génèrent systématiquement des dépassements de budget”[1 ]

[1]https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/pont-de-jargeau-le-rapport-cache-du-brgm-1548952716

argumentaire/couts.txt · Dernière modification: 2020/01/21 13:38 par simon