Le Wiki du Village

Documents, textes, photos sur la lutte contre la déviation de Jargeau, son pont et son monde

Outils pour utilisateurs

Outils du site


argumentaire:dangers

Dangerosité de la situation actuelle

Est-ce une situation exceptionnelle ?

Actuellement il y a un fort sentiment d'insécurité dans les villes de Darvoy Jargeau et St Denis de l'Hôtel dû en particulier au passage des camions dans la ville. Les zones proches des écoles semblent les plus anxiogènes.

Cependant aucune ville sur les routes dites “problématiques” n’est présente parmi les 10 communes les plus accidentogènes du Loiret.

La problématique des camions:

C'est 1600 camions/jours qui empruntent le pont actuel, l'étude d'impact promet une « suppression du trafic poids lourds » dans les bourgs de Darvoy, Jargeau et Saint-Denis-de-l’Hôtel.

Il faut cependant savoir que seul le trafic en transit peut être interdit par le biais d’un arrêté. Or, aucune étude détaillée du trafic poids-lourds (en termes de provenance, de destination et d’itinéraire) n’est présente dans l’étude d’impact, ce qui ne permet pas d’évaluer la quantité de camions qui pourront être effectivement déviés vers le nouvel itinéraire.

Par ailleurs, ces mêmes études indiquent que les poids-lourds sont peu impliqués dans les accidents.

Y'a t-il défaut d'infrastructure routière:

Aucune étude menée à ce jour affirme que les accidents de la route sur la zone étudiée sont précisément dû à un défaut d’infrastructure routière. Un procédé qui tenterait de faire croire qu’au vu des densités d’accidents importantes sur 2000 – 2010, la problématique sur le secteur se résoudrait nécessairement par la création de nouvelles infrastructures routière n’est pas valide. Dans aucune de ses lignes, l’étude de trafic ne révèle la cause des accidents qui peut être lié aux comportements des usagers.

Il est nécessaire de souligner qu’il ne ressort pas du document général d’orientation de la sécurité routière que les infrastructures apparaissent comme une cause notable de survenue des accidents. Le document de l’État pointe :

Ajoutons à cela, qu'une baisse de trafic ne freine pas nécessairement l'accidentalité. A titre d'exemple, la ville de Fourchambault (58) connaît plus d’accidents que les villes Jargeau/STDH/Darvoy sur la période 2006 – 2016. Pourtant, le pont de Fourchambault est traversé par seulement 10000 véhicules/jour.

Tableau comparatif des accidents sur Jargeau/Fourchambault

Quid de l'accidentologie de la nouvelle déviation:

Aujourd'hui, rien ne prouve que la nouvelle route sera moins accidentogène. Si son positionnement hors des centres bourgs semble rassurer, Il est constant que les accidents restent plus élevés sur les routes départementales à 2×1 voies que sur tous les autres axes de circulation. La réalisation d’une déviation à 2×1 voies risque simplement de reporter et d’aggraver le risque d’accidents. Rappelons aussi que cette nouvelle route s'étend sur un ancien territoire de chasse, et que le Loiret fait déjà partie des 10 territoires les plus touchés par les accidents de la route avec gibier.

En savoir plus:

argumentaire/dangers.txt · Dernière modification: 2019/11/29 14:42 par alanig